Votre député

IMG_3143

029Jean-Paul DUFRÈGNE est né le 28 mars 1958 à Saint-Menoux, qu’il n’a quitté que 2 ans à son retour du service militaire en 1981 pour s’installer dans une HLM à Nomazy à Moulins.

Après le collège à Bourbon l’Archambault, il poursuit ses études au lycée agricole de Neuvy puis à Marmilhat.

Il intègre en 1981, après deux ans comme surveillant au lycée de Durat-Larequille, le centre de gestion du service économique de la chambre d’agriculture en qualité de comptable puis de conseiller de gestion auprès des agriculteurs puis des artisans et commerçants.

Il s’investi très jeune dans les associations du village, notamment à l’ASM football, au club des jeunes et à l’amicale laïque.

Élu premier adjoint de Saint-Menoux en 1989, il devient maire en 1995. En 1998 qu’il est élu pour la première fois conseiller général sur le canton de Souvigny puis toujours réélu. Il est Président du Conseil Général de 2008 à 2015. 

A Saint-Menoux, il a notamment été l’artisan du premier contrat communal d’aménagement de Bourg mettant en valeur la magnifique église du village, de la construction d’une nouvelle école, de l’ouverture d’une crèche et d’un centre de loisirs et de l’installation d’une nouvelle station d’épuration.

Au département, à la tête d’une équipe de gauche diversifiée, sa proximité, son écoute et son ouverture ont largement contribué à la dynamique engagée pendant 7 ans pour renforcer l’attractivité de l’Allier.

L’aide au permis de conduire mise en place par sa majorité a bénéficié à plus de 10 000 jeunes bourbonnais avant que la droite, de retour, supprime ce dispositif.

L’engagement du département dans un vaste plan de déploiement du très haut débit, la mise en place d’un dispositif de soutien à la rénovation énergétique des logements, la participation au lancement du projet d’un second pont à Moulins, la réouverture de la Mal Coiffée pendant la saison touristique, la mise en place d’un observatoire des violences faites aux femmes, l’ouverture, en lien avec l’ARS (agence régionale de santé) de nombreuses places dédiées à la maladie d’Alzheimer sont autant d’actions qui ont marqué son passage à la tête du département.

Il s’est aussi beaucoup investi, aux côtés des élus locaux, dans les dossiers de la construction d’un nouvel hôpital à Bourbon, de l’ouverture de la première structure pour accueillir des personnes handicapées vieillissantes (à Buxières-les-Mines) ou encore dernièrement dans la réalisation de locaux pour le centre social de Souvigny.

C’est aussi sous sa présidence que les constructions des centres de secours ou de première intervention pour les pompiers de Diou et le Thiel ont été engagées. Dans ce domaine, il a aussi donné la dernière impulsion pour qu’un centre de formation voit le jour à Saint-Pourçain-sur-Sioule en 2018.

Grâce aux contrats d’agglomération mis en place, les gros dossiers de l’agglomération moulinoise ont été accompagnés financièrement.

Le renforcement des moyens d’action du comité d’expansion économique de l’Allier a aussi permis de mettre en place une politique de filière dans les domaines notamment de la mécanique, de l’agroalimentaire ou encore de la logistique.

Son engagement dans la décision de la mise à 2×2 voies de la RCEA a été essentiel pour le lancement de ce projet indispensable, comme celui de l’amélioration de la RN 7 dans la traversée de l’Allier avec notamment les contournements de Varennes, ceux de Villeneuve et de Bessay, sans oublier Billy pour lequel l’engagement financier du département a été prépondérant dans le montage du dossier en cours.

Grand défenseur des territoires ruraux, il a conduit une mission nationale à la demande du Président de L’Assemblée des Départements de France sur le concept des Nouvelles Ruralités. 42 départements se sont associés à cette démarche qui a consisté à répondre à la question : À l’heure de la métropolisation, quelle place pour les départements ruraux dans la France de demain, quelles nouvelles fonctions pour ces territoires ?

Depuis peu à la tête de la communauté de communes du Bocage Bourbonnais, il a mis en oeuvre la construction de la crèche communautaire décidée par l’équipe précédente et impulsé la construction d’un hôtel d’entreprises afin de favoriser la création ou le développement d’entreprises artisanales dans le cadre de la politique d’accueil conduite par l’intercommunalité.

023

Valérie GOUBY  est agée de 42 ans, elle est fonctionnaire territoriale depuis 2001.

Elle débute sa carrière comme Secrétaire de Mairie sur la Commune de Le Donjon où elle exerce durant 8 ans. Depuis 2009 elle est en fonction à la Ville de Varennes-sur-Allier.

Élue 1ère Adjointe de Pascal VERNISSE, Maire de Dompierre-sur-Besbre en 2008, elle est conseillère départementale du Canton de Dompierre en binôme avec Alain LOGNON depuis 2015.

N’ayant jamais été encartée politiquement, elle a accepté d’accompagner Jean-Paul DUFREGNE dans la campagne des législatives en partie afin de poursuivre l’action qu’il avait menée à l’échelon départemental pour faire reconnaître les territoires ruraux au niveau national.

« A mon sens, durant ses années de présidence du Conseil Général, Jean-Paul DUFREGNE a su impulser une dynamique, impliquer les citoyens et les acteurs locaux, faire émerger des actions répondant aux besoins des populations locales et donner une image positive du Département de l’Allier.

C’est cette méthode que je souhaite voir insuffler à l’échelle de la 1ère circonscription de l’Allier pour que notre Député s’appuie sur la réalité du terrain afin de porter des propositions concrètes en faveur des territoires ruraux à l’Assemblée Nationale. »

Publicités